PRENDRE LE TEMPS DE...
5 novembre 2020
... Cuisiner jusqu'à plus soif
Et si cuisiner c'était un peu comme méditer ?
Une illustration signée Benoit Tardif qui illustre le plaisir de prendre le temps de cuisiner.
Illustration : BenTardif

L’autre jour, en me tendant ma pancetta par-dessus le comptoir, Vittorio m’a dit : «Pour ta recette de risotto, tu vas avoir besoin de deux bouteilles de blanc. Tu en bois la moitié d’une en cuisinant, tu mets l’autre moitié dans ton risotto… Et tu ouvres la deuxième bouteille pour le repas!» J’adore l’esprit pratique de ce vieil épicier, mais aussi tout ce que son précieux conseil sous-entend. Ce que Vittorio dit au fond, c’est de profiter autant du voyage que de la destination, du labeur que de sa récompense.

Oui, les petits dés du mirepoix sont toujours impeccablement symétriques lorsqu’on a de quoi se tremper les lèvres.

|

À mes amis qui désirent élaborer un repas digne de ce nom mais se découragent en feuilletant leurs livres de recettes, je me permets de prodiguer le même genre de conseil : donnez-vous le courage de vous mettre à la tâche.

Tenez, en ce moment même, il y a un beau blanc, éclatant et tendu qui m’attend au frais. Je l’ouvrirai plus tard, en faisant ma mise en place. Oui, les petits dés du mirepoix sont toujours impeccablement symétriques lorsqu’on a de quoi se tremper les lèvres. Et au bout de quelques verres bus sans hâte dans ce temps suspendu, tout est mesuré, taillé et disposé ergonomiquement. La réalisation d’un menu complexe est morcelée en plusieurs étapes. Ce n’est plus un casse-tête, mais une agréable méditation qui se poursuit jusqu’à la table. Suffit maintenant de ne pas oublier de quoi arroser vos merveilleux plats !

Envie de boire vrai?

Abonne-toi à notre infolettre pour connaître nos vins fraîchement débarqués du bateau, être aiguillé sur nos lancements exclusifs et lire nos histoires inspirantes sur le monde du vin!

Adresse courriel
Prénom
Nom
Anniversaire
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.
Vous êtes déjà inscrit.
Merci!