Lectures qui donnent soif !
6 octobre 2020
LECTURES QUI DONNENT SOIF : VINCENT SULFITE
Auteur derrière l'infolettre "Qu'est-ce qu'on boit?" et sommelier au restaurant Candide
Équipe Oenopole

Les lectures qui donnent soif sont les inspirations de nos collègues et amis, une sélection de livres qui donne toujours soif et souvent faim. Ce sont les bouquins qui donnent envie d'en savoir plus et qui aider à forger une idée du vin (ou de la cuisine!). Bref, ce sont les livres que TU VEUX dans ta bibliothèque.

Voici les livres de Vincent Laniel (dit Sulfite!), vinfluenceur de première classe, sommelier au Candide et boute-en-train vinicole.

  1. 1.

    Adventures on the Winte Route, Kermit Lynch
    « Je suis convaincu du non interventionnisme au chai depuis un bon moment, mais lire ce livre m’a donné énormément de munitions pour défendre le concept. Kermit raconte, non pas sans une certaine amertume, la course à la modernité, alors que plusieurs jeunes vignerons et vigneronnes des années 1980 ont repris les domaines de leurs parents. Bien qu’on puisse comprendre que cette génération ait vu leurs parents se tuer à l’ouvrage, Kermit a constaté des pertes de personnalité complète dans de grands vins en un seul changement de millésime. »

  2. 2.

    Les Ignorants, Étienne Davodeau
    « Cette bande dessinée raconte la rencontre improbable entre son auteur et le vigneron Richard Leroy. Lorsque je l’ai lue, je me souviens d’avoir demandé innocemment à mon amie sommelière Emily Campeau si je pouvais acheter du Leroy quelque part. Elle avait bien rit de moi. Quand j’ai finalement bu Leroy un an plus tard à Soif, avec Véronique Rivest, j’ai compris que la grandeur du vigneron qu’on apprend à découvrir dans la bande dessinée se reflète tout autant dans ses vins. Ce que j’aime particulièrement de cette œuvre est le fait qu’elle donne soif tout autant au néophyte qu’au sommelier. »

  3. 3.

    I Taste Red, Jamie Goode
    « Alors que je commençais tout juste à mettre un pied dans le monde du vin, Emily Campeau m’a offert ce livre. Je me souviens à quel point mon ignorance me faisait peur à l’époque, surtout comparé au niveau de connaissances des gens que je rencontrais chaque semaine. Ce livre vulgarise merveilleusement bien la science qui entre en compte lors de la dégustation m’a donné la confiance nécessaire en mes capacités d’apprendre à goûter le vin. Tous les livres de Jamie Goode auraient pu faire partie de ma liste de recommandations, surtout son dernier, Flawless, qui explique les défauts qu’on peut reconnaître dans le vin. »

  4. 4.

    La Corne de vache et le microscope, Christelle Pineau
    « Avant de m’impliquer à 100 % dans le vin, je travaillais sur une maîtrise en études urbaines. Ce premier livre écrit par la jeune ethnologue Christelle Pineau, qui est en fait un condensé de sa thèse de doctorat, s’est donc avéré être un véritable bijou. Je cite Augustin Berque qui signe la préface : « […] là-dessous, campe une thèse proprement doctorale, dont c’est ici la version non seulement civile, mais véritablement littéraire ». Elle y raconte sa cueillette de données au Petit Domaine de Gimios, dans le Minervois, où elle donne non seulement l’envie de boire les vins, mais également d’aller y travailler. D’ailleurs, sa bibliographie est à elle seule une liste exhaustive de recommandations de lectures. Ce que retient également l’ancien universitaire en moi, c’est la revue de littérature des ce livre qui fait une solide mise en contexte de tout ce qui entoure le vin plus naturel, à quoi on l’oppose et surtout, qui nous rappelle que le vin d’artisan, c’est beaucoup plus qu’un simple bien de consommation. »

Envie de boire vrai?

Abonne-toi à notre infolettre pour connaître nos vins fraîchement débarqués du bateau, être aiguillé sur nos lancements exclusifs et lire nos histoires inspirantes sur le monde du vin!

Adresse courriel
Prénom
Nom
Anniversaire
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.
Vous êtes déjà inscrit.
Merci!