BOIRE+MANGER
31 mars 2021
COMME CHEZ LES THYMIOPOULOS
XINOMAVRO+SOUVLAKIS D’AGNEAU = UNE DANSE FESTIVE ENTRE DE BEAUX TANINS AFFIRMÉS, UN FRUIT ÉCLATANT ET UNE VIANDE RICHE ET SAVOUREUSE.
COMME CHEZ LES THYMIOPOULOS
Photographie : Maude Chauvin

SOUVLAKIS D’AGNEAU ET SALADE PSILOKOMENI DE LA FAMILLE THYMIOPOULOS

Partout en Grèce, les brochettes de porc ou d’agneau appelées souvlakia sont servies sur la rue et font office de fast food. Au centre des villages, les jours de fête, on fait un feu sur la place et on cuit la viande sur la braise avant de la déposer sur un pain pita pour la tendre aux passants. À la table des Thymiopoulos, à l’ombre du verger de pêches et de prunes, on accompagne la viande grillée de la traditionnelle salade psilokomeni, qui veut dire en grec : « haché finement ». Et c’est là tout le génie de cet accompagnement simplissime, acidulé et croquant : de la laitue romaine taillée en minces rubans, parfumée aux herbes fraîches et au concombre.

Arroser le tout de xinomavro relève de l’évidence, d’abord parce que les tanins, juste assez présents, font le dos rond au contact du gras de la viande, et ensuite parce que le fruit mûr et plein brille à côté du goût exubérant de l’agneau. Et il y a cette rafraîchissante acidité qui donne envie de reprendre une gorgée… puis une autre bouchée… puis une autre gorgée.

Rendement : 4 à 6 portions
Marinade : 4 à 12 heures
Préparation : 15 minutes

Ingrédients pour les souvlakis

Une épaule d’agneau, désossée et taillée en cubes d’environ 2,5 cm
375 ml de Jeunes Vignes
1 gros oignon rouge, haché finement
1 feuille de laurier
1 grosse poignée d’herbes fraîches (persil, thym, origan), finement hachées
Poivre du moulin
Sel de mer
Quartiers de citron et pain pita, pour le service

Préparation des souvlakis

Dans un grand bol, déposer l’agneau, le vin, l’oignon, le laurier et les herbes fraîches. Faire quelques tours de moulin à poivre. Couvrir et laisser mariner toute la nuit ou 4 heures, à tout le moins. Mélanger la viande et les aromates quelques fois.

Égoutter la viande, l’éponger à l’aide d’un essuie-tout et piquer les cubes d’agneau sur des brochettes. Chauffer le barbecue (les Grecs préconisent la cuisson au charbon et prétendent que le gaz est réservé aux amateurs). Saler délicatement les brochettes et saisir la viande à feu vif, quelques minutes de chaque côté. Elle doit être rosée à l’intérieur, plutôt que grise. Manger un morceau devrait donner l’impression d’embrasser quelqu’un lors d’un premier rendez-vous.

Servir avec les quartiers de citron, le pain pita, la salade psilokomeni et un verre de Jeunes Vignes légèrement refroidi.

Ingrédients pour la salade psilokomeni

2 têtes de laitue romaine, finement tranchée
1 paquet d’oignons verts, finement hachés
½ oignon blanc, finement tranché
1 grand concombre, finement tranché
1 grosse poignée d’aneth frais, finement haché
Huile d’olive, au goût
Sel de mer, au goût
Vinaigre de vin blanc, au goût
Un peu de feta émiettée, en finition

Préparation de la salade

Dans un grand bol, mélanger délicatement à la main la laitue, les oignons, le concombre et l’aneth. Arroser d’un filet d’huile d’olive et touiller. Ajouter le sel, un peu de vinaigre et touiller encore. Goûter et rectifier l’assaisonnement puis ajouter la feta.

Envie de boire vrai?

Abonne-toi à notre infolettre pour connaître nos vins fraîchement débarqués du bateau, être aiguillé sur nos lancements exclusifs et lire nos histoires inspirantes sur le monde du vin!

Adresse courriel
Prénom
Nom
Anniversaire
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.
Vous êtes déjà inscrit.
Merci!