France, Beaujolais
Beaujolais Villages
Cuvée Marylou 2020
Rouge
Rouge
28,15 $
Disponible
En succursale
Format : 750 ml
Code Saq : 13571005
Guy Breton
Guy Breton
Pourquoi on l'aime?

Marylou, c’est le plaisir immédiat et charmeur du gamay nature. C’est la patte d’un maitre du Beaujolais qui signe un vin croquant de fruits, une bouteille simplement irrésistible à chaque millésime.

Cépages

100% gamay

Âges des vignes

50 ans en moyenne

Vinification

grappes entières; 10 jours de macération carbonique en cuves de fibre de verre; fermentation avec levures indigènes; non filtré, ni collé; léger ajout de SO2

Sols

alluvions, sable et granite décomposé; assemblage des lieux-dits Grands Cras et St-Joseph

Élevage

6 mois en cuves de fibre de verre

Viticulture

sans ajout de produits de synthèse

Code Saq
13571005
Commandez en importation privée
Ce vin est disponible à la caisse via l’importation privée. Il nous est impossible de le vendre à la bouteille. Le nombre de bouteille par caisse varie selon le produit; tout est indiqué sur la fiche technique du vin.

POUR COMMANDER

1. Écrivez-nous un courriel à commandes@oenopole.ca et dites-nous quel vin vous souhaitez commander. Assurez-vous d’indiquer dans votre demande les informations suivantes :

  1. a.
    Le nom des vins et le nombre de caisses désirées
  2. b.
    Votre nom et prénom
  3. c.
    Votre adresse complète
  4. d.
    Votre numéro de téléphone
  5. e.
    La succursale de cueillette désirée

2. Nous vous enverrons un courriel lorsque la commande sera traitée

3. La succursale SAQ vous appellera lorsque le vin sera livré

4. Ramasser et payer la totalité de la caisse directement en SAQ

5. BUVEZ VRAI !

Boire vrai avec Aurélia Filion ! Continuez à boire vrai avec la cuvée Marylou 2020 de Guy Breton.
BOIRE VRAI AVEC AURÉLIA FILION !
MARYLOU 2020, GUY BRETON

« Il y a ce fruit, ce côté primaire, et puis cette méthode-là de faire du gamay naturellement ça amène ce côté hyper floral. Pour moi, c’est lumineux et joyeux ! »

Guy Breton
À propos du vigneron
Guy Breton
Guy Breton – que tous appellent P’tit Max – a repris le domaine de son grand-père, en 1986. À cette époque, la famille vendait ses fruits aux grandes caves coopératives qui dominaient alors le Beaujolais. C’était l’âge d’or de la ...