25 février 2019 — Arrivages

CLAIRE NAUDIN : FLEUR BOURGUIGNONNE

Nouvel arrivage, mars 2019
Équipe Oenopole
Vignes en défoliation sur les Échezeaux

Le village natal de Claire Naudin, Magny-lès-Villers, bénéficie d'un emplacement géographique exceptionnel. C'est le seul village des Hautes-Côtes qui chevauche deux appellations de la Bourgogne, soit les Hautes-Côtes de Beaune et les Hautes-Côtes de Nuits. Le domaine s'étend sur près de 22 hectares, avec quelques parcelles prestigieuses à Aloxe, Ladoix, Échezeaux et Nuit-St-Georges.

Le domaine Naudin-Ferrand existe depuis les années 1850. Il est le fruit du travail de nombreuses générations de la famille Naudin-Ferrand. L’une après l’autre, elles ont travaillé la vigne avec le désir d’en faire pousser le plus beau fruit possible. La contribution de Claire a débuté en 1994. Ses études en géologie et en agronomie ainsi que ses différentes implications dans des vignobles en Australie et en Nouvelle-Zélande l’ont amenée à apporter de changements importants au domaine lorsqu’elle est revenue prendre la relève. Notamment, à la vigne, Claire a choisi de convertir les pratiques viticoles en culture biologique et de réduire les rendements.

Claire a aussi apporté de grandes améliorations à la cave. Les levures commerciales ont été éliminées progressivement, favorisant les fermentations naturelles avec levures indigènes. Le souffre a été considérablement réduit et la vinification est de plus en plus effectuée en grappes entières. Finalement, une filtration minimale est effectuée pour une expression plus naturelle du vin.

Claire est une femme passionnante. Et c’est d’autant plus passionnant de la voir cheminer et évoluer au fil des années dans sa quête de réaliser des vins purs, complexes, d’un parfum inouï, mais surtout, d’une buvabilité maximale ! Après tout, c'est ça le plaisir ultime de la grande Bourgogne, non ?

VINS DISPONIBLES EN SUCCURSALES SAQ ET EN IMPORTATION PRIVÉE

Bourgogne blanc, Aligoté 2017

  • Aligoté 100%
  • Vendanges entières dans le pressoir, pressé délicatement
  • Fermentation et élevage en cuve inox sur lies fines. Pas de bâtonnage.
  • Notes de dégustation : bouche jolie de fruits blancs à noyaux et d'agrumes. Parfait pour l’apéro avec de la charcuterie ou du poisson fumé.

SAQ - 11589703 - resto : 21,15 $, particulier : 24,35 $


Bourgogne rouge, La Plante 2017

  • « Plante » ça veut dire « jeune vigne de pinot noir », et cette cuvée, c’est exactement ça : des jeunes vignes de pinot noir.
  • Vinifié en grappes entières dans des cuves en béton
  • Soutirage avant la fin de la fermentation alcoolique (moins d’une semaine sur les peaux!) et mise en bouteille à l’automne suivant (élevage aussi en cuve béton). SO2 à la mise en bouteille seulement, pour un total 40 mg/L.
  • Notes de dégustation : ce vin exalte le fruit et la fraîcheur. C'est la définition même de GLOU-GLOU. Servir seul en bonne compagnie, ou avec un plat simple comme un steak-frites.

SAQ - 13922101 - resto : 26,91 $, particulier : 29,55 $


Claire Naudin au point hautement stratégique en période de vendanges : le bar à café du mirabellier!
Claire Naudin, Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune, Orchis Mascula 2016

Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits Villages 2017

  • Pinot noir 100%
  • Vignes de 50 ans
  • Égrappé et macération 14 jours
  • Élevage en fûts de chêne (20% neufs) sur lies fines pendant 12 mois, légèrement filtrés.
  • Notes de dégustation : Fruits rouges sucrés et de réglisse. Bouche fluide.
  • Claire vous recommande de passer ses rouges en carafe, alors faites-le. À essayer avec un magret de canard !

SAQ - 11668698 - resto : 34,82 $, particulier : 38,50 $

Bourgogne Hautes-Côtes-de-Beaune, Orchis Mascula 2016

  • Cette cuvée porte le nom de la fleur (orchis mascula : type d’orchidée) qui se retrouve aux pieds des vignes d’une parcelle sur les Hautes-Côtes-de-Beaune, qui elle, se retrouve dans la cuvée Orchis. Tout est dans tout.
  • Orchis Mascula fait partie d'une lignée de cuvées « fleur » qui sont toutes vinifiées en grappes entières, sans apport de SO2 pendant la vinification et avec l’ajout d’une faible dose de souffre à la mise en bouteille (SO2 total de 40mg/L).
  • L’élevage en fûts de chêne (40% neufs).
  • Notes de dégustation : robe rubis pâle, avec un nez de pinot joliment parfumé de fleurs séchées, menthe et cerise. C’est délicat, mais structuré. Absolument magnifique.

SAQ - 12256062 - resto : 51,06 $, particulier : 58,75 $

Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits, Clematis Vitalba 2015 - blanc

  • 100% Chardonnay
  • Vignes de 30 ans plantées sur un sol riche en calcaire
  • Vendanges entières dans le pressoir
  • Vinification et élevage sans SO2 en fûts de chêne (50% neufs) pour 16 mois. Non filtré. SO2 à la mise pour un total de 45 mg/L
  • Notes de dégustation : passez le vin en carafe et la salle se remplira d’arômes délicats de fruits tropicaux. En bouche, c’est dense mais élégant, avec des notes minérales et un soupçon de bois. Le tout est équilibré par un superbe fruit. Servir avec un risotto aux chanterelles!

SAQ - 13916202 - resto : 57,11 $, particulier : 63,75 $


Bourgogne Hautes-Côtes-de-Beaune, Bellis Perennis 2016 - blanc

  • 100% Chardonnay
  • Vignes de 20 ans plantées sur un coteau exposé plein sud.
  • Vinifié et élevé sans SO2 en fûts de chêne (50% neufs) pour 12 mois. Bâtonnage occasionnel. Non filtré. SO2 à la mise en bouteille pour un total d’environ 40 mg/L.
  • Notes de dégustation : cette cuvée est plus opulente que la cuvée Clématis. Cela dit, on retrouve évidemment la signature de Claire. Les notes aromatiques très délicates de fruits à noyaux jaunes se mêlent à un boisé tout à fait noble. C’est très équilibré. À boire avec du poulet rôti!

IP - carton de 6 - resto : 60,21 $, particulier 69,25 $ (écrivez nous à info@oenopole.ca)


Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits, Myosotis Arvensis 2016

  • 100% Pinot noir
  • Vieilles vignes de 40 ans à faible rendement
  • Fermentation en grappes entières. Extraction douce pour garder le vin vif et digeste.
  • Élevage en fûts de chêne (50% neufs) pour total de 16 mois.
  • SO2 à la mise en bouteille seulement pour un total d’environ 35 mg/L. Vin non filtré.
  • Notes de dégustation : nez de roses séchées, de terre et de cerise noire. Bouche soyeuse. Moins de couleur qu’Orchis et plus sur la dentelle. Servir dans de grands verres avec un gros morceau d'entrecôte de bœuf.

IP - carton de 6 - resto : 69,86 $, particulier : 80,50 $ (écrivez nous à info@oenopole.ca)


Claire Naudin, Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune, Bellis Perennis 2016
Claire Naudin, Côtes de Nuits-Villages, Viola Odarata 2016

Bourgogne Côtes-de-Nuits Villages, Viola Odorata 2016

  • Ce vin est si beau qu'il a fait pleurer Theo. Pour vrai, le parfum est fou ! (On va y revenir dans un instant)
  • Pinot noir 100%
  • Vieilles vignes du domaine de 80 ans d’âge où les rendements sont d’environ 17hl/ha (i.e. pas grand chose!).
  • Le vin est fermenté en grappes entières (15 jours de cuvaison) et est élevé comme les autres vins dans une combinaison de chêne ancien et neuf (70% neufs) pour 18 mois. SO2 à la mise en bouteille seulement, pour un total d’environ 20 mg/L. Vin non filtré.

Ceci dit, revenons à ce parfum si envoutant! i.e. « ça goûte quoi ? »

  • Arômes floraux et d'herbes séchées. De fruits rouges vifs comme la rhubarbe, la canneberge et la cerise. Avec un soupçon de bois. La bouche est fine, longue et structurée. Ça accompagne très bien le lapin ou la pintade rôti au thym.

IP - carton de 6 - resto : 79,03 $, particulier : 91,00 $ (écrivez nous à info@oenopole.ca)


Nuits-St-Georges 1er Cru, Les Damodes rouge 2015

Question quiz : qu’obtient-on lorsqu’on mélange finesse, puissance, complexité et élégance dans une bouteille de vin ? (La réponse c’est Les Damodes!)

  • 100% pinot noir d’un coteau très escarpé, riche en calcaire
  • Fermentation en grappes entières (cuvaison 14 jours)
  • L’élevage se fait en grande majorité en bois neufs (85-90%) pendant 18 mois. SO2 à la mise en bouteille seulement pour un total d’environ 20 mg/L. Vin non filtré.
  • Cette cuvée a toujours besoin de temps en bouteille pour s'exprimer de manière typiquement Nuits-Saint-Georges.
  • Notes de dégustation : les fruits noirs, les violettes et les boîtes à cigares s'enroulent comme du velours autour des tanins à grains fins et de l’acidité vive. Servir avec une viande sauvage comme de l’orignal ou du chevreuil.

SAQ - 13713481 - resto : 128,20 $, particulier : 144,25 $

Vignes en feuillaison sur le Premier Cru Les Damodes