Retour
Le Piane
Le Piane

Italie • Piémont

Un Nebbiolo de montagne à boire pour sa fraîcheur, et pour sa rareté

Types de vin
Rouge
Cépages

85% Nebbiolo, 15% Vespolina

Élevage

3 ans en foudre de chêne slovène de grande contenance (20-30hl) et 12 mois en bouteille avant d'être relâché

Vinification

Les raisins égrappés sont encuvés dans des cuves ouvertes, inox et bois de 20-30hl avec un minimum de SO2. La cuvaison durera une trentaine de jours avec 1 ou 2 pigeages pour jour. La fermentation alcoolique est spontanée et la fermentation malolactique se fait naturellement au printemps suivant la vendange. Le vin sera légèrement filtré avant la mise en bouteille.

À propos du vigneron

Christoph Küenzli

La région de Boca était auparavant le cœur d’une région viticole très dynamique du nord du Piémont où l’ont produisait des vins à partir de nebbiolo cultivé en haute altitude, en terrasses et sur sol volcanique. Puis, dans les années 50, l’industrialisation s’est installée et on a commencé à abandonner fermes et vignobles autour de Milan pour partir vers la ville où les salaires en usines étaient plus attrayants. La région de Boca a été presque totalement abandonnée : la région est passée littéralement de 40 000 hectares de vignes en 1950 à une dizaine en 1998 ! Les vignobles en terrasses ont simplement été « bouffés » par les forêts…

Dans les années 1990, il n’y avait qu’un seul producteur digne d’une telle mention : Antonio Cerri… et il avait 80 ans. Cerri faisait des vins élégants, des vins de nebbiolo qui pouvaient se comparer aux plus grands barolos. Mais Cerri était le dernier vigneron de Boca et disait parfois : « avec moi, Boca mourra ».

Une personne était déterminée à poursuivre l’héritage de Cerri et persuadée que Boca devait survivre : Christoph Kuenzli. Lorsque Cerri est décédé en 1998, Christoph a acheté le domaine et, à travers 90 transactions immobilières distinctes, il a étendu le petit vignoble de Cerri pour arriver à un domaine de 6,5 hectares et ainsi continuer la tradition installée par Cerri : faire de grands vins à Boca.

Christoph travaille biologiquement dans le vignoble et ses vins sont vinifiés avec des levures naturelles. Les raisins sont généralement récoltés à la fin du mois d’octobre et font de longues macérations. Dans le cas du Boca, les vins sont élevés pendant trois ans en foudre et mis en bouteille sans filtration. Ces vins sont de rares et belles expressions du terroir alpin du nord du Piémont, terroir historique du nord de l’Italie.